tech-5090539_1280

La stabilisation de votre production garantit une plus grande satisfaction de vos clients

Après avoir créé un tout nouveau produit et validé que tous ces composants allaient bien ensemble arrive l'étape de la stabilisation, qui ne doit pas être prise à la légère. La stabilisation des étapes de la production est d'ailleurs perçue par les spécialistes comme un élément fondamental permettant de créer des produits de grande qualité. Pour le dire ainsi, une bonne idée ne deviendra pas un bon produit s'il ne peut pas être produit à grande échelle. C'est ce que promet l'étape de la stabilisation.

La théorie dit que, dans les bonnes conditions, le bon procédé de production ou d'assemblage peut être reproduit à volonté. Le résultat est prévisible, les coûts peuvent être anticipés et le procédé suivant s'enchaîne automatiquement. Ça permet de créer une chaîne d'assemblage fiable et abordable. Stabiliser chacune des étapes de la production est aussi la base pour une autre étape importante du cycle de production: l'optimisation.

Les choses simples

Confier l'assemblage d'un produit riche en composants sophistiqués à des usines capables de le faire à bon marché nécessite de réduire chaque étape de la production à sa plus simple expression. Souvent, les employés de ces usines sont des gens ayant très peu de formation, mais ils doivent quand même pouvoir mettre les bons morceaux aux bons endroits rapidement. Si on néglige de le faire, les risques de trouver plus d'exemplaires défectueux augmentent, et le coût de toute l'opération également.

Certains défauts de fabrication n'apparaissent qu'une fois que les produits ont été achetés et sont utilisés par leurs consommateurs. Pensez à ces voitures neuves dont le pare-brise se fissure après seulement quelques kilomètres parcourus car il a été installé avec une trop grande rigidité au châssis…

Évidemment, il existe aussi d'autres façons d'assembler ses produits que de les confier à des usines situées outre-mer. Certains grands fabricants de matériel électronique ou d'appareils connectés vont préférer des robots ou un haut degré d'automatisation, qui doivent eux aussi effectuer des tâches identiques et prévisibles. Cette approche permet aussi de respecter certains critères décisionnels, comme le respect des normes ESG.

Une question de première impression

Générer une première impression positive sur le marché ne signifie pas seulement que le produit que vous commercialisez doit être bon. Il faut aussi réfléchir à sa présentation initiale, celle incarnée par son emballage. La boîte qui contient votre produit doit avoir fière allure, sans vous ruiner. Elle peut être faite de matériaux spécifiques, tout en garantissant que son contenu est adéquatement protégé. Personne n'aime déballer un produit et découvrir que ses composants se sont déplacés durant la livraison.

Il est aussi conseillé de réfléchir à ce qu'il adviendra de l'emballage une fois qu'on en a extrait l'appareil. Doit-il être recyclé? Est-ce que sa production requiert davantage de matériaux qui finissent à la poubelle? Comment est-ce que tout ceci affecte le coût de production?

Voilà des questions qui doivent être considérées à ce moment-ci de l'évolution du produit. C'est le moyen le plus sûr de garantir une pleine satisfaction tant pour le client que pour l'entreprise. C'est précisément le mandat de la phase de stabilisation.

Comments are closed.